750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 08:54

link

 

Qui n'a pas entendu parler du SIAL ?!  Allez...on lève la main ! Ah, quand même ?!

Alors je vous explique.                             SIAL.jpg

 

Quand on s'intéresse à l'alimentation, on s'intéresse forcément à un moment donné aux nouveautés, à ce que sera notre assiette demain en espérant que celle-ci soit la plus simple, la plus naturelle possible (pas sûre que ce soit au SIAL que l'on trouve cela mais on peut rêver !)

 

Bref, le SIAL c'est 140 000 professionnels de l'agro-alimentaire venus de 200 pays. Le but est de montrer leurs dernières innovations. Toutes les filières alimentaires sont représentées.

Pourquoi exposent-ils ?

 

Pour échanger plus facilement et avoir ainsi un meilleur retour sur investissement.

Cette année je suis ravie car une enquête a été faite croisant les attentes des consommateurs en matière d'innovation alimentaire avec les propos des industriels.

 

Et, enfin !

70% des consommateurs français se disent intéressés par l'authenticité, le terroir ! que je défends depuis 3 ans sur mon site http://jardins-monasteres.com

 

Ils considèrent le naturel, la conservation, l'origine, la saisonnalité, comme des basiques de l'alimentation "santé".

 

Tous comme les allemands, les français affichent un taux d'intérêt de plus de 70% pour la thématique de l'écologie et celle de la solidarité via le local (pour l'instant j'ai tout bon !)

 

Seul bémol : le commerce équitable est encore mal perçu sur le marché hexagonal.

 

La naturalité a pris le pas sur le médical" , renchérit Xavier Terlet, président de XTC world innovation, en charge de l'étude portant sur les tendances de l'offre industrielle.

 

En matière de sophistication, les offreurs répondent par des produits haut de gamme quand les consommateurs demandent authenticité et terroir.

 

Même chose pour les attentes concernant la naturalité auxquelles l'offre a seulement répondu par des produits bio, innovant encore trop peu en matière de produits naturels et de simplicité des process de conservation et des recettes.

 

YES ! J'avais raison...(juste un peu en avance de 10 ans (marque déposée en 2002) vantant le naturel des produits monastiques et pourquoi les produits monastiques ?! Et bien justement parce qu'ils prônaient le naturel et que l'on parlait bio dans les médias.

 

Être trop en avance est une erreur.

Vous êtes atypique, vous ne sortez pas du lot parce que vous êtes catalogué "produit de niche".

Or, cette année au SIAL,  SO GOUT s'est invité ! SO-GOUT.jpg

Et qui est SO GOUT ?! Allez...un petit temps de réflexion...Pas trop quand même j'ai autre chose à faire  

 

C'est tout simplement le goût solidaire, les produits alimentaires du secteur du travail protégé et adapté,320 ESAT/EA ayant une activité agro-alimentaire, c'est également 145 000 travailleurs en situation de handicap et 2000 établissements et services d'aide par le travail et entreprises adaptés.

Des produits que je vous ai proposé dès l'ouverture de mon site : thé, herbes salade, tisanes etc...                                                                 coffret-St-Lin.JPG

 

Décidément, l'avenir me donne raison !

 

Maintenant que tirer comme conclusions de ce salon ?

 

A l'heure des privations, de la perte de croissance, du pouvoir d'achat en baisse, est-il raisonnable de nous proposer du sel liquide, des perles de vinaigre balsamique quand tant de français et de retraités se serrent la ceinture ?

Chacun pense ce qu'il veut.

 

Apprenons dans tous les cas à nos enfants à faire une vraie cuisine, à faire une vraie purée de pomme de terre, à faire du vrai poisson, à manger des oeufs coques les plus naturels possibles avec des mouillettes et du vrai beurre !

 

Tout un travail ! Mais c'est le vôtre.

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 16:05

Morne saison à défaut de morne plaine (j'habite en ville) La pluie s'invite au rendez-vous de l'automne.

  

Pas de panique...c'est la saison des SOUPES !

  

Vite un oeil dans le livre de frère Victor-Antoine (livres en vente sur le site http://jardins-monasteres.com) et une soupe peu prisée ( j'en suis sûre) mais avec un goût tout en douceur.

 

              LA SOUPE AUX BETTERAVES

 

" Les betteraves ne sont pas des légumes simples à apprêter. Bien qu'un grand nombre de personnes les aiment, il y en a tout autant, sinon plus, qui ne les aiment pas. Très souvent, ces préférences n'ont rien à voir avec leur couleur ou leur saveur. ( c'est comme les gens...réflexion personnelle...) Les betteraves ont vraiment bon goût, surtout lorsqu'elles sont combinées avec d'autres ingrédients comme les oignons."

Extrait du livre "Les bonnes soupes du monastère" de Victor-Antoine d'Avila Latourrette

 

Pour 6 à 8 portions :

 

2 l d'eau

4 betteraves, pelées et coupées en dés (les couper en tranches fines puis en petits morceaux)

2 oignons en tranches fines

3 branches de céleri, en tranches fines

1 cube de bouillon

2 c. à soupe d'huile d'olive

10 g de sucre cristallisé

Sel et poivre au goût

Herbes aromatiques variées (aneth et tiges vertes des oignons)

 

Verser l'eau dans une marmite et ajouter les légumes, le cube de bouillon, l'huile et le sucre.

Commencer à cuire doucement.

Après 30 minutes, ajouter le sel et le poivre, puis laisser cuire lentement pendant 10 minutes de plus. Laisser reposer pendant 15 minutes.

Homogénéiser au mélangeur électrique, puis remettre la soupe dans la marmite. La réchauffer pendant 5 minutes.

Juste avant de servir, ajouter les herbes aromatiques et répartir la soupe à la louche dans des assiettes individuelles.

Garnir le centre de chaque assiette avec quelques croûtons.

 

Allez...on invite les copains !

Partager cet article

Repost0
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 16:13

link

 

Ça y est ! La mauvaise saison a débarqué...dans ma gorge !

 

1 semaine à "mouchotter" et puis...une toux de fumeuse (mais je n'ai jamais fumé !)

 

Alors le toubib a dit : cortisone et antibiotiques. Je me suis baladée au bord de l'atlantique ce week end en respirant à pleins poumons (à vrai dire, les bronches sifflaient déjà) en me disant : rien de tel que l'iode pour me donner un coup de fouet ! Et bien...raté ! Je suis revenue dimanche plus malade qu'en partant samedi.

 

Alors...juste avant d'embêter tout le monde avec vos crises de toux (si, si, ça les agace) sans compter qu'il faut dormir assise pour éviter que vos sinus etc...etc...

 

Pour vous éviter d'entendre "Ah! fais quelques chose!"

 

Toujours pour rester dans ce qui est naturel et simple (Je pourrais vous dire que je le savais mais vu mon état à ce jour, je serais une menteuse)

 

Faites une cure d'argousier ! 

 

Utilisés depuis des millénaires dans la pharmacopée asiatique.

Plante ancestrale utilisée chez les tibétains. argousier img02Les baies orange très acides de l'argousier sont une source exceptionnelle de vitamine C, avec une concentration cinq fois plus élevée que celle du kiwi et trente fois supérieure à celle de l'orange ! On y trouve également des vitamines A et E, ainsi que du fer

.

Excellent tonique, il stimule le système immunitaire (je ne dois plus en avoir) et l'organisme.

Voici la liste complète de ce qu'il contient :

Source exceptionnelle d'antioxydants : vitamines C, E, A, B1, B2, B3, B9, B12, vitamine P (Flavonoïdes), Stérols, Polyphénols, Provitamine D, vitamine F : Acides gras essentiels polyinsaturés : Oméga 3, 6, 7, 9, Silicium, Sélénium, Manganèse, Zinc, Cuivre, Cobalt, Magnésium, Calcium

 

En cure d'un mois, une cuillère à soupe diluée dans un verre d'eau , 2 à 3 fois par jour.

Vous avez la marque Weleda bien sûr qui en propose à 9,99 € les 200ml. Si vous préférez du vrai jus naturel allez sur le site www.argousiersauvage.com et calculez le prix au litre !

 

Pensez également à faire une cure de ZINC !

 

Même en faible déficit cela peut entraîner une baisse de l'immunité. Pourquoi ? Parce qu'il joue un rôle important dans la multiplication des globules blancs, qu'il accélère la cicatrisation et régule l'appétit.(J'en ai pris dans le cadre d'un régime amaigrissant) Nos besoins quotidiens sont estimés entre 10 et 12 mg par jour.

Où le trouver ? imagesCA544EMH.jpg

 

Dans les huîtres (ça tombe bien, les fêtes approchent !) le foie de veau (à vous de voir !) le germe de blé, le jaune d'oeuf (facile), les crustacés, les haricots secs et les lentilles (je vais penser à vous mettre une recette simple)

 

 

 

 

 

Faites également une cure d'oligoéléments:

 cuivre, gluconate d'argent et d'or colloïdal. Un mélange souverain contre la fatigue, à prendre pendant 3 semaines.

Demandez à votre pharmacien, en parapharmacie, en magasin bio.

 

Si demain je vous entends dire que vous êtes malade...je vous aurai prévenu !

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 23:00

link

 

Pour ceux qui aime la bonne chère et avant d'aller plus loin, je pense que pour parler repas, il faut d'abord parler de la table.

 

Il y en a une, il n'y en a pas ? table-monastere---Copie.JPG

 

Repas d'été et repas d'hiver ont, ou, n'ont pas besoin d'avoir un cérémonial.

Vous me direz : une planche et 2 tréteaux font l'affaire . Oui bien sûr...sauf si on invite son patron plutôt guindé ou une personnalité à qui on a besoin de demander un service ! Encore que, là aussi, je prône pour la simplicité.

 

On aimait les tables en formica des années 50, on aimait les nappes en plastiques à fleurs (si, si...! ) Les nappes en caoutchouc qui permettaient de ne pas abîmer la belle table en bois qui se trouvait en dessous (sauf que celle-ci était encore neuve quand vous, vous n'étiez plus là)

 

Elle a une particularité cette nappe (surtout les premières avec des creux et des bosses), elle permet aux verres d'avoir un air penché (toujours une bonne excuse pour disputer Gaston qui ne sait décidément pas boire !)

 

Mais je m'égare, je m'égare !

 

Toujours est-il que la table n'a pas toujours existé.

Le premier sens du mot "table" concernait un morceau de cuir ou un tapis qui était étendu par terre (morceau de cuir par les temps qui courrent  ?! je garde mon plaid à carreaux.)

 

Bref.

Au temps de Jésus, les tables avaient différentes formes. On parle d'un trapeza, sorte de table à quatre côtés. Mais le plus souvent on utilise le terme triclinium, indiquant que les participants au repas étaient allongés devant une table à trois côtés, de la hauteur d'une de nos tables basses et entourés de canapés, courants chez les Romains.

 Les tables étaient de bois ou de pierre (montez cela au 10ème étage et vous comprendrez qu'on à penser à autre chose !) Elles étaient en 2 pièces : la base et le dessus. Après le repas (et cela devient intéressant !) on sortait la partie supérieure pour la secouer et la débarrasser des restes de nourriture. Et oui ! pas d'éponges !

 

Il faut rappeler que seuls les gens libres pouvaient s'allonger, les gens de milieux simples ne prenaient pas le temps de s'étendre et encore moins les esclaves.

Aujourd'hui dans les fastfood, qui mange debout ? Alors ? Esclaves ? (oui... du temps !)

Petit plus (quand même) une bassine pour le lavage des mains était présentée à chaque hôte par rang d'âge. C'était une prescription obligatoire.

 

Je vous parlerai du déroulement du repas autour de ma vraie table de monastère (si, si, achetée dans un monastère) Non, pas une copie en beau bois marron luisant. Non ! (aie , je me fais des ennemis) Une vraie, faite avec des planches ! Mais on s'assoit devant, on ne s'allonge pas !

 

Je pense que la table méritait un détour.

 

Invités, c'est la 1ère chose que l'on regarde chez nos hôtes. Tatie Josette va mettre les petits plats dans les grands et l'on sait que l'on va avoir un repas traditionnel, quand à Pépette, qui est toujours débordée, on sait que l'on va manger ce qu'elle a pu trouver dans ses placards. Sans parler de Charlotte qui n'a jamais cuisiné et qui va vous servir des plats surgelés (vous le savez parce que la déco est parfaite !)

 

Mais l'important n'est-il pas de passer un bon moment (sans critiques une fois la porte franchie ?!)

Partager cet article

Repost0
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 09:26

link

 

La photo de ma "zénitude" à moi méritait une explication !

 

Je ne pouvais visiter Prague sans vous avoir visité le monastère de Strahov. Tout simplement parce qu'il possède une bibliothèque vieille de plus de 800 ans et qu'elle reste une des plus importante de Bohême.monastere-de-strahov.JPG

 

Ce monastère a été fondé en 1140 par Vladislav II et l'ordre des Prémontrés

 

(En 1120, l'évêque de Laon, Barthélemy de Jur donne à Norbert de Xanten un terrain dans la forêt de Voas (aujourd'hui la forêt de Saint-Gobain dans l'Aisne) au lieu-dit "Presmontré" pour y fonder une abbaye. Norbert y installe une communauté de chanoines réguliers, soumis à la règle de Saint Augustin, ainsi qu'une communauté de femmes. Plus tard ces chanoines réguliers seront appelés Prémontrés ou Norbertins. Dès l'origine, les prémontrés ont un structure triple : un ordre d'hommes, un ordre de femmes et un tiers-ordre, ajouté en 1122 par Norbert, de laïcs voulant s'associer à la spiritualité de l'ordre.

Les prémontrés ont une double mission : l'apostolat, en tant que clercs, c'est à dire l'action auprès des fidèles dans les paroisses, et l'Office divin, comme les moines. Cette double mission répond à la devise augustine sanctitatem et clericatum. Ils sont parfois considérés comme des précurseurs des ordres mendiants (Wikipedia).)

 

Le monastère de Strahov détruit par le feu en 1258 fut reconstruit dans le style gothique, le couvent connut un important remaniement baroque au XVIIème siècle qui lui donna l'essentiel de son aspect actuel.

La période s'échelonnant jusqu'à la fin du 16ème siècle est une période de déclin du couvent. Le retour à l'activité de construction s'instaure avec l'arrivée de l'abbé Jan Lohelius en 1586. En 1612, la place de l'abbé est occupée par Kaspar Questenberg, qui termine la reconstruction des cloîtres et de la prélature et fait transporter, en 1627, les reliques du fondateur de l'ordre des Prémontrés Saint Norbert, de Magdebourg à l'abbaye de Strahov.

 

Sa bibliothèque renferme des manuscrits enluminés, des cartes, des globes et des gravures du Moyen-Âge.globe monastere Strahov

 

La salle philosophique (salle de bibliothèque) fut construite à l'époque de Vaclav Mayer dans les années 1794-97,pour accueillir les livres du couvent de Louka, en Moravie, fermée en 1782. Les fresques du plafond par Franz Maulbertsch retracent la lutte de l'humanité pour la connaissance.salle-philosophique.JPG

 

 

La salle théologique terminée en 1679 à l'époque de Jeronym Hirnheim ornée de fresques exaltant l'amour du savoir, abrite des globes astronomiques réalisés au XVIIème siècle par William Blaeu.salle-theologique.JPG

 

En 1783, sa transformation en institut de recherche évita la fermeture du monastère par Joseph II.

 

Dans les années 50 le couvent fut fermé, comme d'autres, par le régime communiste.Depuis 1953, le musée de la littérature tchèque est dans les bâtiments du monastère de Strahov.

 

Les prémontrés reviennent au couvent après 1989.

 

NOTE IMPORTANTE ! Le monastère est toujours un monastère des Prémontrés qui, dans la brasserie du couvent fabriquent une bière locale : la SAINT NORBERT !brasserie-st-norbert-monasteres-de-strahov.JPG

 

Cette brasserie est attestée dès le Moyen-âge, au tournant du XIIIème et du XIVème siècle.

C'est dire si l'établissement actuel peut se targuer d'une longue tradition, intimement liée à celle du monastère de Prémontrés, dont les deux clochers baroques constituent un des points de repères les plus connus de Prague.clocher-monastere-de-strahov-copie-1.JPG

 

La bière Saint-Norbert brune ou ambrée, qui tire son nom du fondateur de l'ordre, est toujours produite sur place dans les grandes cuves en cuivre qui ornent la grande salle.brasserie monastere Strahov (1)

 Elle figure bien entendu au tout premier rang sur la carte des boissons à côté de bières saisonnières spéciales : la délicieuse bière blanche de blé Weisen, la blonde de Pâques, les brunes de la Saint Venceslas et de Noël. Une belle façon de rythmer le calendrier liturgique...

 

(Moi qui n'aime pas la bière, j'ai adoré la bière blanche fruitée !)

 

Alors, pour le retour des vacances, à la vôtre !!

bieres-St-Norbert-monastere-Strahov.JPG

 

Pour l'anecdote, une guêpe apprécia ma bière blanche fruitée, la serveuse m'a simplement donné une cuillère pour l'évacuer en étant à peine désolée ! Guepe-dans-la-biere-blanche-monastere-Strahov.JPG

Partager cet article

Repost0
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 14:08

link

 

Simplement vous faire profiter de ma zénitude à moi !

 

 

   

Monastere-de-Strahov-Prague.JPG

 

Cour du Paradis du couvent de Strahov avec une citerne d'eau de source. Le plus grand réservoir d'eau d'un couvent roman en Europe. 

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 20:16

link

 link

 

Bien sûr vous êtes dans le Sud de la France ?!

 

Un printemps qui n'en a que le nom, un début d'été "pourri". Bref !

 

On cible : SOLEIL et là ?! 

2 directions s'imposent : le SUD version Var, Bouches du Rhône etc...et Pyrénées orientales !

 

Pour ceux qui pensent Bouches du Rhône, arrêtez vous pour faire le plein de lavande près de Gordes (un des plus beaux villages de France) et rendez visite à l'abbaye de SENANQUE.

 

Une merveille !abbaye-senanque-04.jpg

 

Senanque est une abbayes cistercienne située sur la commune de GORDES, dans leVaucluse. 

Elle a été fondée en 1148 par des moines cisterciens provenant de l'abbaye de Mazan dans le Vivarais. En 1544 lors des guerres de religion, le monastère est incendié par les vaudois et le bâtiment des convers détruit. L'abbaye de Senanque fut un temps abandonnée, une nouvelle petite communauté de moines (issus de l'abbaye mère de l'île de St Honorat de Lérins, en face de Cannes) revient à l'abbaye de Sénanque en 1988, renouant ainsi avec des siècles de tradition cistercienne

 

Le Père Prieur et la communauté des moines cisterciens de Notre-Dame de Senanque sont heureux de vous accueillir pour un temps de retraite spirituelle à l'abbaye.

 

Les retraitants sont conviés à participer aux offices de la communauté selon le rythme qui leur convient.

 

Les repas sont pris en silence. La durée d'un séjour est d'au maximum huit jours. Une journée de retraitant à l'hôtellerie nous revient à environ 30 €senanque.gif

 

Demandez par courrier ou mail :                               

 

Frère hôtelier

Abbaye Notre-Dame de Senanque               

84220 Gordes

 

mail : frere.hotelier@senanque.fr

 

 

 

 

 

  Essence-de-Lavandin-copie-1.jpg

 

 

 

La communauté monastique a le projet de restaurer l'intérieur de l'église abbatiale (chauffage, éclairage, mobilier liturgique, maçonnerie...) alors n'oubliez pas la boutique de l'abbaye dans laquelle vous  trouverez leur eau de lavande. La lavande est cultivée sur place.

 

Allez, on ferme les yeux...on entend les cigales, on sent l'eau de lavande...les pieds dans une bassine d'eau et...on rêve !

Partager cet article

Repost0
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 16:23

link

 

Le Barrouxest un village au caractère typique provençal. Il est perché telle une sentinelle à mi-chemin entre Carpentras et Vaison la Romaine.

Un environnement renommé avec les Monts de Vaucluse, les Dentelles de Montmirail et le Mont Ventoux.

Le Barroux est un village qui fait référence à son terroir et à son art de vivre provençal.

Il fait bon flâner au milieu de ses oliviers et de ces doux paysages de vignobles et de fruitiers (abricots, cerises...)

 

L'histoire de son abbaye n'est pas très vieille.

 

En août 1970, un jeune moine bénédictin, le père Gérard Calvet quitte l'abbaye Notre-Dame de Tournay, avec l'accord de son père abbé, et s'installe à Bédoin, petit village du Vaucluse. Il fut rapidement rejoint par quelques jeunes gens qui désiraient vivre la vie bénédictine.

 

En 1978, au vu de la croissance du jeune monastère, la communauté achète un terrainlebarroux.jpgde 30 ha entre le Mont Ventoux et les Dentelles de Montmirail, dans la commune du Barroux.

Commence alors la construction d'une abbaye de style roman avec les moyens techniques modernes

.L'abbaye se nommera : l'Abbaye Ste-Madeleine du Barroux.

 

Dans les années 2000, alors que la communauté compte près de 70 moines, quelques uns d'entre eux sont envoyés fonder un nouveau monastère à Saint Pierre-de-Clairac dans le Lot-et-Garonne : le monastère Ste Marie de la Garde (encore en construction)

 

 

 huile d'olive abbaye Le Barroux

L'abbaye du Barroux produit son propre pain, sa propre huile d'olive et vend une partie de sa production

.

Elle produit également du vin (en vente sur http://jardins-monasteres.com

vin-rose-du-barroux 

 

 

 

 

 

Vous pouvez visiter le moulin pendant les mois de juillet et d'août :

Tous les vendredis et samedis des mois de juillet et d'août entre 15h et 19h, visites libres au moulin avec explications, dégustation,et vente sur place.moulin-huile-Le-Barroux.jpg

Dans ce cadre, des promotions sont souvent proposés, non accessibles ailleurs.

 

Pour une retraite ou un séjour individuel veuillez remplir sur leur site le formulaire adéquat

www.barroux.org 

Vous pouvez écrire : Abbaye Sainte-Madeleine

                                      Hôtellerie

                                     84330 LE BARROUX

 

 

Vous pouvez également prendre un temps de repos au Monastère en construction à St Pierre de Clairac. travaux-St-Pierre-de-Clairac.jpg

Une invitation chaleureuse de F. Marc ,Prieur de Ste Marie de la Garde.

 

Ils fabriquent notamment des sandales.

 sandales-femmes-abbaye-Le-Barroux.png

 

 

 

 

 

 

Adresse : Monastère Sainte-Marie de la Garde

                  Hôtellerie                                                                     

                  47270 St Pierre de Clairac

 

Pour davantage de renseignements et voir l'avancée des travaux, allez sur leur site :

www.jeconstruisunmonastere.com                

Partager cet article

Repost0
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 15:16

L'abbaye NOTRE  DAME DE LERINS sur l'île St HONORAT.

 

Les îles St Honorat et Ste Marguerite forment l'archipel des îles de Lérins au large de Cannes.

  

L'île St Honorat est séparée de l'île Ste Marguerite par un chenal d'environ 500 m de large, le "plateau du milieu", ou "Frioul". Sa superficie est de 40 ha.

  

Ste Marguerite est la plus grande des 2 îles. Elle s'étend sur 210 ha dont 170 ha de forêt, à 700 m de la pointe de la Croisette.Abbaye-de-Lerins.jpg

 

Ce qui fait la particularité de l'île St Honorat est d'être depuis 16 siècles, un lieu de vie monastique et de recherche de Dieu.

  

Depuis 1600 ans, la communauté des moines cisterciens de l'Abbaye de Lérins y vit modestement, grâce au vin-rouge-Lerins.jpgfruit de leur travail : la production ancestrale de vins et de liqueurs

.

Ils suivent la règle de St Benoit : Ora et Labora (prière et travail).

  

Le domaine de l'abbaye de Lérins comprend 8 ha de vignoble se situant au coeur de l'île St Honorat, à 15 mn au large de Cannes et sa Croisette.

Toutes les étapes sont réalisées par les frères sur l'île, vendanges manuelles, vinification, élevage, vieillissement, mise en bouteilles, etc...

Découvrez leurs cuvées uniques de vin blanc réalisées avec les cépages Clairette, Chardonnay et Voignier, ainsi que les cuvées exceptionnelles en vin rouge avec la Syrah, le Mourvèdre et le Pinot Noir        

 

Lerina-verte-Lerins.jpg

 Ils fabriquent également d'excellentes liqueurs, la plus célèbre : la Lérina Verte 50° (attention à l'alcool !)

  

La Lérina verte (existe en jaune également...se renseigner) est élaborée à partir de 44 plantes macérées dans l'alcool. La macération est ensuite distillée : la distillation emportant avec elle le meilleur des arômes des plantes. L' "esprit" est alors mélangé à de l'alcool et à diverses recettes secrètes.

Robe jaune vert tendre d'une luminosité parfaite. Nez aux arômes floraux, intenses, menthe, verveine et anis, en bouche puissant et bien équilibré, onctuosité et complexité.

 

Si vous venez aujourd'hui en simple visiteur, ou pèlerin d'un jour, nous vous invitons à vous promener pour découvrir et contempler la beauté du site, visiter le monastère fortifié monument historique, découvrir les anciennes chapelles sur le pourtour de l'île.

  

Les parties d'habitation monastique ne sont pas visitables mais pour vous, l'église est toujours ouvertes :

Horaire de la messe :

en semaine : 11h25

Dimanche et solennités : 9h50

 Fêtes : 11h

Écoutez-les chanter....Un ravissement pour les oreilles !

 

Si vous souhaitez rester plus longtemps, vous avez la possibilité de faire un séjour sur l'île dans l'hôtellerie de l'abbaye.

 

Les retraites sont accessibles aussi bien aux hommes qu'aux femmes, à titre individuel et collectif, dans la limite de 30 places, ainsi qu'aux couples.

La durée d'un séjour ne pourra excéder 1 semaine (min. 2 nuits). Fermeture de l'hôtellerie entre novembre et décembre.

La participation moyenne aux frais de séjour est de 40 € (révisables) par jour et par personne.

Nous vous invitons à vous munir de draps ou de sac de couchage, ainsi que de serviettes de toilette.

La coutume veut que les hôtes partagent concrètement la vie de cette partie du monastère. Aussi nous vous demandons de bine vouloir prêter votre concours, dans la simplicité et la joie : vaisselle, mise du couvert, nettoyage de la chambre.

 

Les repas se prennent au réfectoire de l'hôtellerie en silence.

 

Pas de connexion internet mais Wifi dans une zone restreinte.

 

Toute demande de retraite doit être adressée au Père Hôtelier, par écrit, et au moins 2 mois à l'avance en mentionnant la période souhaitée à l'adresse suivante :

 

Frère Hôtelier

Abbaye N-D de Lérins

Île St Honorat CS 10040

06414 Cannes Cedex

 

Tél : 00.33.04.92.99.54.20                 Fax : 00.33.04.92.99.54.21

 

Mail : hotellerie@abbayedelerins.com

 

POUR VOS REUNIONS

 

La salle St Vincent attenante à l'abbaye peut accueillir jusqu'à 100 personnes

La salle de la Tonnelle attenante au restaurant peut accueillir jusqu'à 50 personnes

Les équipements compris dans le forfait : serveur internet Wifi, paperboard, sous-mains, stylos et eau minérale (50cl)

 

Se renseigner :

 

E.U.R.L   HOTELLERIE

Abbaye de Lérins

ïle St Honorat

CS 10040

06414 - Cannes Cedex

 

Contact : Aude Coudeville

Tél : 00.33.04.92.99.54.24

 

Mail : tonnelle@abbayedelerins.com

 

Restaurant-Snack "La Tonnelle"

 

Cuisine inventive et raffinée

Belle carte des vins de l'île St Honorat produits sur place (rouges et blancs)

Une grande terrasse couverte pouvant accueillir jusqu'à 250 couverts été comme hiver

Vue exceptionnelle sur le canal, l'île Ste Marguerite et la baie de Cannes

 

POUR ALLER SUR L'ÎLE bateau-Lerins.png    Abbaye-de-Lerins-Cannes.jpg

 

Société de bateaux PLANARIA                                             

Quai des îles-port de Cannes-direction La Bocca, parking Laubeuf

 

www.cannes-ilesdelerins.com

 

Et enfin pour terminer, faites connaissance avec frère Marie-Pâques

(que vous pourrez peut-être voir sur place)

à travers son livre " En quête de sens"frere-marie-paques.jpg

 

Moine à l'abbaye de Lérins depuis 1985, ordonné prêtre en 1995, économe. L'auteur évoque des sujets aussi divers et apparemment sans liens immédiats que sont la richesse, l'entreprise, la Bible, le partage, l'économie, la mondialisation,la cupidité, l'orgueil, le social business, le capitalisme, Dieu.  

 

 

Il me reste à vous souhaiter un bon séjour ! 

 

Retrouvez l'abbaye de Lérins sur Facebook

http://www.facebook.com/#!/abbaye.delerins.9

Partager cet article

Repost0
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 14:53

link

Et oui, le mot est lâché ! VACANCES ! Nous sommes en juin, nos chères petites têtes blondes (brunes, rousses...et tout ce que vous voudrez !) passent leur bac ! Avec gravité ou insouciance (comme nous l'étions à leur âge !)

 

Je me suis demandée ce qui pourrais vous intéresser en attendant un soleil hypotétique...La mer ? le soleil ? la montagne ?le calme ? la sérénité ?

 

Et bien nous y voilà...j'ai amené la chose. Et pourquoi pas un break (un vrai) dans un endroit sans stress, simple.

 Bref, un lieu idéal pour décompresser.

 

UN MONASTERE OU UNE ABBAYE !

 

Pas plus calme qu'un temps de repos dans une abbaye ou un monastère. On rumine, on fulmine à la maison et là on réfléchit, on se pose.

Les mêmes problèmes mais pas avec les mêmes mots.

 

Je vais tenter de vous proposer des endroits où vous pouvez être reçu amicalement, souvent pour de courtes durées (mais cela suffit pour se ressourcer)

 

Juste un petit conseil, le respect des lieux et de ceux qui vous reçoivent.

Votre présence les aide à entretenir leur patrimoine (et celui de la France par la même occasion) ils vous remercieront par leur disponibilité et leur gentillesse.

 

" Tous les hôtes qui arrivent seront reçus comme le Christ.

En effet, lui-même dira : J'étais un hôte et vous m'avez reçu " ( Règle de St Benoit)

 

Quelques adresses dans le SUD de la France

 

CASTAGNIERS

 

Pour retraites seul ou en groupe.

Vous pouvez faire un séjour de 2 à 8 jours.

N'oubliez pas de prévenir au moins une semaine à l'avance si c'est plusieurs  jours et que vous êtes nombreux, et 48h avant si vous êtes seul.

 

L'abbaye accueille toux ceux qui sont à la recherche d'un lieu de silence et de paix, en vue d'un temps de ressourcement spirituel. Ils sont invités à participer, selon leurs possibilités, à la prière de la communauté. L'hôtellerie dispose de 14 chambres modestes dont 5 à 2 lits. Il est demandé une participation aux frais. Voir avec la soeur hôtelière. Nos hôtes ne doivent pas troubler le silence.

 

Horaires des repas :

Petit  déjeuner en self-service de 6h à 8h, déjeuner 12h, dîner 18h45.

Pour les groupes :

Pour la journée nous pouvons fournir le repas de midi

Pour un week-end: retenir 1 ou 2 mois à l'avance.

 

Le petit plus ( s'il en fallait un !)   L' abbaye fabrique du chocolat !

 

La chocolaterie de l'abbaye cistercienne Notre Dame de la Paix a fêté ses 60 ans.soeur-choco.jpg

 

Selon la règle de St Benoit, dès 1950 les soeurs commencent un artisanat de confiserie-chocolaterie leur permettant de vivre du "travail de leurs mains" tout en maintenant leur vie de prière et de silence. Un chocolat de qualité, pur beurre de cacao à raison de 2 tonnes par an en moyenne.

  

Je vous en promets sur le site : http://jardins-monasteres.com pour les fêtes de fin d'année !

 

Les gourmands peuvent visiter le magasin :

 

Du lundi au samedi de 9h30 à 11h30                 

et tous les après-midi de 14h30 à 17h

 

Tablettes de chocolat noir, chocolat au lait, blanc-amandes, lait-caramel, noir-amandes, noir-café, petites barres etc...

 

Infos concernant l'accueil-hôtellerie

 

Contact Soeur Hôtelière : 04 92 02 48 39

mail : abbayedecastagniers.accueil@orange.fr

 

boutik-choco.jpg 

 

 

 

 

 

 

Un très beau reportage sur FR3 Côte d'Azur en avril 2012 sur la chocolaterie

Vous pouvez découvrir également la fabrique d'huile d'olive de l'abbaye du BARROUX dont je vous parlerai plus tard.

                       

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Dans les Cuisines des Monastères
  • : Retrouver une cuisine simple avec des produits du jardin telle qu'on la concevait dans les monastères et les abbayes. Différents produits de notre alimentation sont dus, à l'origine, à des moines ou des moniales, nous les partagerons sur ce blog.
  • Contact

Profil

  • Martine Varlet
  • Dans les cuisines des monastères était une nécessité après la création du site 
http://jardins-monasteres.com
Une complémentarité pour expliquer la qualité des produits mis en vente
  • Dans les cuisines des monastères était une nécessité après la création du site http://jardins-monasteres.com Une complémentarité pour expliquer la qualité des produits mis en vente

Recherche

Archives

Recettes De Noël