750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

link

 

Pour la journée de la femme !

 

Cette recette est tirée du livre "Les bonnes soupes du Monastère" du frère Victor-Antoine.livre recette soupes Livre en vente sur le site http://jardins-monasteres.com et sur www.Amazon.fr

 

 

 

SOUPE DES BEGUINES A LA CREME        

 

 

Cette recette est la version d'une soupe des Flandres, au nord de la Belgique.

Son nom indique qu'elle a vu le jour chez les béguines.

 

Le béguinage était une institution médiévale qui autorisait les femmes laïques pieuses à mener une sorte de vie religieuse en communauté, sans avoir prononcé de voeux.

 

 Il s'agissait de l'une des rares possibilités pour les femmes, en dehors du mariage ou de la prise de voile.

Les béguines vivaient dans de belles petites maisons attachées. Elles étaient indépendantes et avaient le droit de conserver leurs servantes. Elles avaient toutefois une église commune pour leurs dévotions et se tenaient mutuellement compagnie. beguinage-de-courtrai.jpg

 

En général, elles formaient un groupe de femmes progressistes qui souhaitaient affirmer leur indépendance vis-à-vis des hommes, en autant que l'époque le leur permettait. ( la voilà la solution, devenons des béguines ou réinventons-les !)

 

C'était des femmes d'une grande culture et certaines devinrent d'illustres mystiques (non, là, pas moi !)

Comme institution, les béguines étaient particulièrement nombreuses en Hollande et en Belgique, dans la région des Flandres.

 

Pour 4 à 6 personnes :

 

 

1,75 l d'eau

2 poireaux

4 grosses pommes de terre, pelées et coupées en dés

4 carottes, pelées et en tranches

4 tranches de pain rassis

Sel et poivre au goût

2 g de noix de muscade moulue

0,25 l de crème légère

10 g de beurre ou margarine

Persil et cerfeuil, ciselés

 

Porter l'eau à ébullition dans une grande marmite. Ajouter les poireaux, les pommes de terre, les carottes et le pain.

Diminuer à feu moyen, couvrir la marmite et cuire pendant une heure.

Ajouter le sel et le poivre au goût, puis remuer.

Éteindre le feu et laisser reposer la soupe pendant 5 minutes.  La verser dans le mélangeur électrique ou le récipient du robot de cuisine, puis l'homogénéiser jusqu'à ce qu'elle soit épaisse et crémeuse.

 

Remettre la soupe dans la marmite. Ajouter la muscade, la crème et le beurre ou la margarine, bien remuer et porter à légère ébullition. Ajouter le persil et le cerfeuil, puis servir immédiatement.

 

Allez...on pense à nous !

Partager cette page

Repost0

Présentation

  • : Dans les Cuisines des Monastères
  • : Retrouver une cuisine simple avec des produits du jardin telle qu'on la concevait dans les monastères et les abbayes. Différents produits de notre alimentation sont dus, à l'origine, à des moines ou des moniales, nous les partagerons sur ce blog.
  • Contact

Profil

  • Martine Varlet
  • Dans les cuisines des monastères était une nécessité après la création du site 
http://jardins-monasteres.com
Une complémentarité pour expliquer la qualité des produits mis en vente
  • Dans les cuisines des monastères était une nécessité après la création du site http://jardins-monasteres.com Une complémentarité pour expliquer la qualité des produits mis en vente

Recherche

Archives

Recettes De Noël