750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 08:54

link

 

Qui n'a pas entendu parler du SIAL ?!  Allez...on lève la main ! Ah, quand même ?!

Alors je vous explique.                             SIAL.jpg

 

Quand on s'intéresse à l'alimentation, on s'intéresse forcément à un moment donné aux nouveautés, à ce que sera notre assiette demain en espérant que celle-ci soit la plus simple, la plus naturelle possible (pas sûre que ce soit au SIAL que l'on trouve cela mais on peut rêver !)

 

Bref, le SIAL c'est 140 000 professionnels de l'agro-alimentaire venus de 200 pays. Le but est de montrer leurs dernières innovations. Toutes les filières alimentaires sont représentées.

Pourquoi exposent-ils ?

 

Pour échanger plus facilement et avoir ainsi un meilleur retour sur investissement.

Cette année je suis ravie car une enquête a été faite croisant les attentes des consommateurs en matière d'innovation alimentaire avec les propos des industriels.

 

Et, enfin !

70% des consommateurs français se disent intéressés par l'authenticité, le terroir ! que je défends depuis 3 ans sur mon site http://jardins-monasteres.com

 

Ils considèrent le naturel, la conservation, l'origine, la saisonnalité, comme des basiques de l'alimentation "santé".

 

Tous comme les allemands, les français affichent un taux d'intérêt de plus de 70% pour la thématique de l'écologie et celle de la solidarité via le local (pour l'instant j'ai tout bon !)

 

Seul bémol : le commerce équitable est encore mal perçu sur le marché hexagonal.

 

La naturalité a pris le pas sur le médical" , renchérit Xavier Terlet, président de XTC world innovation, en charge de l'étude portant sur les tendances de l'offre industrielle.

 

En matière de sophistication, les offreurs répondent par des produits haut de gamme quand les consommateurs demandent authenticité et terroir.

 

Même chose pour les attentes concernant la naturalité auxquelles l'offre a seulement répondu par des produits bio, innovant encore trop peu en matière de produits naturels et de simplicité des process de conservation et des recettes.

 

YES ! J'avais raison...(juste un peu en avance de 10 ans (marque déposée en 2002) vantant le naturel des produits monastiques et pourquoi les produits monastiques ?! Et bien justement parce qu'ils prônaient le naturel et que l'on parlait bio dans les médias.

 

Être trop en avance est une erreur.

Vous êtes atypique, vous ne sortez pas du lot parce que vous êtes catalogué "produit de niche".

Or, cette année au SIAL,  SO GOUT s'est invité ! SO-GOUT.jpg

Et qui est SO GOUT ?! Allez...un petit temps de réflexion...Pas trop quand même j'ai autre chose à faire  

 

C'est tout simplement le goût solidaire, les produits alimentaires du secteur du travail protégé et adapté,320 ESAT/EA ayant une activité agro-alimentaire, c'est également 145 000 travailleurs en situation de handicap et 2000 établissements et services d'aide par le travail et entreprises adaptés.

Des produits que je vous ai proposé dès l'ouverture de mon site : thé, herbes salade, tisanes etc...                                                                 coffret-St-Lin.JPG

 

Décidément, l'avenir me donne raison !

 

Maintenant que tirer comme conclusions de ce salon ?

 

A l'heure des privations, de la perte de croissance, du pouvoir d'achat en baisse, est-il raisonnable de nous proposer du sel liquide, des perles de vinaigre balsamique quand tant de français et de retraités se serrent la ceinture ?

Chacun pense ce qu'il veut.

 

Apprenons dans tous les cas à nos enfants à faire une vraie cuisine, à faire une vraie purée de pomme de terre, à faire du vrai poisson, à manger des oeufs coques les plus naturels possibles avec des mouillettes et du vrai beurre !

 

Tout un travail ! Mais c'est le vôtre.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Dans les Cuisines des Monastères
  • : Retrouver une cuisine simple avec des produits du jardin telle qu'on la concevait dans les monastères et les abbayes. Différents produits de notre alimentation sont dus, à l'origine, à des moines ou des moniales, nous les partagerons sur ce blog.
  • Contact

Profil

  • Martine Varlet
  • Dans les cuisines des monastères était une nécessité après la création du site 
http://jardins-monasteres.com
Une complémentarité pour expliquer la qualité des produits mis en vente
  • Dans les cuisines des monastères était une nécessité après la création du site http://jardins-monasteres.com Une complémentarité pour expliquer la qualité des produits mis en vente

Recherche

Archives

Recettes De Noël