750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 14:38

L'exposition sur le Titanic porte de Versailles, si elle était pauvre en produits dérivés (voir article précédent), reste riche d'informations.

  

En ce qui me concerne, c'est la table et son univers qui a retenu toute mon attention.

Je vous livre quelques extraits du livre de Xavier Manente chez Alma éditeur "La Table du Titanic"

 

Ecoutez
 
Pour informer l'ensemble des passagers qu'ils pouvaient se rendre dans leurs salles à manger respectives, le clairon du navire, monsieur Fletcher, passait de pont en pont en jouant l'air traditionnel de la White Star Line : " The Roast Beef of Old England" (Le rôti de boeuf de la Vieille Angleterre).
 

Je rends ainsi hommage au personnel, pour la plupart décédé sur le bateau car logé en 3ème classe.

Tous franco-italiens, entre 62 à 72 personnes (pas de chiffre exact, un comble quand on connait le nombre exact de produits embarqués)

  tasse-verte-marron-titanic.jpg

Il y avait donc la salle à manger de la 1ère classe, elle peut accueillir 550 passagers. Boiseries, ventilateurs, vaisselle blanche avec, en son centre l'emblème de la White Star Line et dont le contour est une large bande festonnee de couleurs verte et brune représentant des vrilles et des grappes de raisin.

  tasse-bleue-Titanic.jpg

Celle de la 2ème classe digne des1ère classe des autres paquebots, possède de grandes tables disposées en longueur. La vaisselle est blanche avec au centre l'emblème de la White Star Line cerné de branches de fleurs bleues et d'un liseré bleu avec un motif blanc, ce qui l'apparente à de la porcelaine chinoise.

 

Et enfin celle de la 3ème classe, disposant de sa propre cuisine et coupée en 2 par une cloison étanche (sic)

Pour la 1ère fois, les passagers de 3ème classe bénéficient de menus. L'ensemble des tables est couvert, pour les 2ème et 3ème classe, de cristaux et d'argenterie, de cvaisselle-Titanic.JPGarafes et de pièces de services.Pour la 3ème classe moins luxueux mais soignés.

La vaisselle est entièrement blanche et a pour seul motif en son centre l'emblème aux ruban bleu et drapeau rouge de la White Star Line.

 

Pour les menus du 14 avril 1912, à quelques heures de la catastrophe.

 

En 1ère classe il se composait de 11 services comprenant chacun plusieurs plats entre lesquels la clientèle pouvait opérer un choix.

  1. Hors-d'oeuvre variés - Huîtres
  2. Consommé Olga - Crème d'orge
  3. Saumon poché et sa sauce mousseline - concombres
  4. Filets mignon Lili - Sauté de poulet à la lyonnaise - courgettes farcies
  5. Gigot d'agneau et sa sauce à la menthe - Caneton rôti et sa sauce aux pommes - Aloyau de boeuf rôti accompagnés de Pommes de terre château - Timbale de petits pois à la menthe - Carottes à la crème - Riz à l'eau - Pommes de terre nouvelles à l'anglaise - Pommes de terre Parmentier
  6. Punch à la romaine
  7. Pigeonneau rôti sur lit de cresson
  8. Salade froide d'asperges et sa vinaigrette
  9. Pâté de foie gras - Céleri
  10. Gâteau Waldorf - Pêches en gelée de Chartreuse - Eclairs au chocolat et à la vanille - Glace à la française
  11. Assortiments de fruits frais et fromages

Café, cigares

 

Pour les vins, au choix : bordeaux rouges, bourgognes, beaujolais, chablis, sauternes, tokay, vins du Rhin ou de Moselle, madère, muscat, porto, xérès, digestifs divers, whisky, bourbon, gin et bien sûr du Champagne.

 

Le menu de la 2ème classe est plus simple. Plus proche de dîners anglais ou américains typiques.

 

  1. Consommé au tapioca
  2. Haddock au four sauce piquante
  3. Curry de poulet et riz - Agneau de printemps sauce à la menthe
  4. Dinde rôtie sauce aux canneberges accompagnés par des Petits pois - Purée de navets - riz à l'eau - Pommes de terre rôties
  5. Plum-pudding - Gelée au vin - Sandwichs à la noix de coco - Glace américaine
  6. Assortiment de fruits secs - Fruits frais
  7. Fromage - Biscuits

Café

 

Pour les passagers de la 3ème classe, pour la 1ère fois, les passagers ne sont pas obligés d'apporter à bord leurs couverts et leur nourriture. Ils ont accès à une salle à manger dans un cadre agréable.

La 3ème classe est traitée avec respect (contrairement à ce que l'on voit dans le film de Steven Spielberg) afin d'attirer et de fidéliser les migrants qui composent une grande partie des passagers et lui apportent une grande part de sa rentabilité

 

4 repas par jour sont servis :

  1. Petit déjeuner : Porridge au lait - Harengs fumés - Pommes de terre en robe des champs - Jambon et oeufs - Pain frais et beurre - Marmelade et pain suédois - Thé ou café
  2. Déjeuner : Potage au riz - Pain frais -Biscuits - Rôti de boeuf sauce brune au jus - Maïs - Pomme de terre à l'eau - Pudding - Sauce à la cassonade - Fruits
  3. Thé : Viande froide - Fromage - Petits légumes marinés - Pain frais et beurre - Compote de figues et riz - Thé
  4. Souper : Pain de gruau - Biscuits et Fromage

 

Voilà pour cette partie restauration sur le plus grand bateau qui a fait "couler beaucoup d'encre"

Je ne mettrai pas de recettes, je vous laisse découvrir ce livre tout à fait charmant qui m'a plongé dans l'intimité des voyageurs.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Dans les Cuisines des Monastères
  • : Retrouver une cuisine simple avec des produits du jardin telle qu'on la concevait dans les monastères et les abbayes. Différents produits de notre alimentation sont dus, à l'origine, à des moines ou des moniales, nous les partagerons sur ce blog.
  • Contact

Profil

  • Martine Varlet
  • Dans les cuisines des monastères était une nécessité après la création du site 
http://jardins-monasteres.com
Une complémentarité pour expliquer la qualité des produits mis en vente
  • Dans les cuisines des monastères était une nécessité après la création du site http://jardins-monasteres.com Une complémentarité pour expliquer la qualité des produits mis en vente

Recherche

Archives

Recettes De Noël