750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 15:54

 link

 

 

Ah le parfum de la ROSE! roses gouttes de pluie

 

Je ne vais pas vous faire un cours sur le parfum (il existe d'excellents bouquins pour ça) !

Mais pour parler de la ROSE et du parfum il me reste à vous en tracer quelques lignes.

 

Le parfum est né dans les temples. L'encens, ce premier parfum que les hommes brûlèrent pour porter aux dieux leurs prières, représente les balbutiements de l'art du parfum.

 

Dans l'économie et dans la culture de peuples entiers, les parfums  jouent un rôle important depuis 5000 ans av. J.-C., entrant dans les rituels religieux et dans la médecine.

 

Après la découverte des moyens de produire le feu, les premières applications furent sans doute culinaire.

 

Dans l'Egypte ancienne, les égyptiens effectuent des rituels sacrés sous forme de fumigations parfumées-d'où vient le nom "parfum" : per fumum signifiant à travers la fumée. Ce fut la naissance de l'aromathérapie. En effet, dans l'Antiquité, en Egypte, puis en Grèce, à Rome mais aussi en Orient, les aromates connurent non seulement une finalité religieuse mais aussi thérapeutique et d'hygiène.

Toujours en Egypte, après le bain, les dames se parfument de myrrhe, de cannelle, de ROSE et de jasmin. Elles portent des petits cônes sur la tête qui en fondant leur parfument le visage.

 

En Grèce, les grecs pratiquent l'art de la parfumerie depuis le XVème siècle avant J.-C. Ils contribuent à l'évolution des gammes de parfums. Ils inventent des huiles et des graisses aux odeurs de fleurs, notamment à base d'iris, de ROSE, de lys et de marjolaine. La Grèce comme l'Occident, subit une "révolution parfumée" grâce aux conquêtes d'Alexandre Le Grand en Asie et la découverte de la route des épices et des aromates.

 

L'Empire romain accorda la plus grande importance aux fards et aux parfums. Dès le 1ersiècle avant J.-C., un parfum est attribué à chaque divinité : le benjoin à Jupiter, l'aloès à Mars, le safran à Phoebus, le musc à Junon, la cannelle à Mercure et la ROSE à Vénus.

 

Le monde arabe voue une véritable passion aux parfums. Il contribua à maintenir leurs usages, à travers notamment l'invention de l'alambic et la mise au point des techniques de distillation. Avicenne, philosophe et médecin, redécouvrait la distillation et isolait certains agents odorants de la rose sous forme d'attar. L'eau de ROSE est particulièrement utilisée dans les soins de beauté. Les huiles de fleurs, eaux de rose et de fleur d'oranger  et copeaux de santal composent notamment la corbeille de la mariée.En 1187, Saladin reprend Jérusalem aux Croisés, il fait purifier la mosquée d'Omar par de l'eau de ROSE amenée par une caravane de 500 chameaux. Et en 1453, Mehmed II purifia aussi à l'eau de ROSE l'église byzantine de Constantinople avant de la convertir en mosquée.

 

En Occident, le parfum au Moyen Âge est intimement lié au médical. La montée duRossetti-Roman-de-la-Rose.jpg christianisme est marqué par une régression de l'emploi profane des parfums au profit d'un usage religieux jusqu'aux croisades.  Mais de retour du Proche-Orient, les croisés participent, en France notamment, au regain d'intérêt pour les aromates et les senteurs. En Occident entre le XIIème et le XIIIème siècle, l'eau de ROSE appartient tout d'abord au domaine médical.

 

Au XIVème siècle, la peste noire frappe l'Europe, les médecins favorise un usage intensif des parfums pour éloigner les mauvaises odeurs responsables de la transmission de la maladie.

 

Au XVème siècle sinstalle la peur de l'eau, les bains sont considérés comme dangereux. Ambroise Paré, médecin du roi HenriII fait fermer définitivement les bains publics.

 

La Renaissance est le règne de la crasse. On dissimulent sous les vêtements des sachets parfumés.

 

Il faut attendre la cour de Louis XIV et  Colbert, qui considère la parfumerie comme un métier d'art de haute tradition française, pour accorder aux gantiers-parfumeurs (la mode des gants parfumés est introduite par Catherine de Médicis) de larges privilèges. Il n'en demeure pas moins que l'hygiène au XVIIème siècle est calamiteuse.426px-Marie_Antoinette_Adult4.jpg

 

Sous le règne de Louis XVI les senteurs animales jugées trop fortes sont rejetées au profit de compositions florales et d'eaux d'agrumes. Parallèlement à cet engouement pour les senteurs florales, émerge un regain d'intérêt pour l'hygiène corporelle. La reine Marie-Antoinette raffole des essences de ROSE et de violette.

 

Aujourd'hui, le parfum est partout. Tout se parfume, lessives, savons, détergents... et la bonne odeur règne en maître partout dans la vie publique comme privée , diffuseurs d'odeurs, bougies parfumées...sans parler de l'arôme alimentaire.

 

Extrait de "L'herbier parfumé" par Freddy Ghozland et Xavier Fernandez chez "plume de carotte"

 

Pour en revenir à la ROSE, les 2 espèces les plus cultivées pour la parfumerie sont Rosa damascena, ou rose de Damas, et Rosa centifolia, longtemps cultivée à Grasse sous le nome de "rose de mai". Il faut cependant savoir qu'aujourd'hui on dispose de nombreuses copies synthétiques qui permettent de se passer d'essences naturelles.

 

L'eau de ROSE est connue pour son pouvoir adoucissant, en particulier pour les soins du visage et de nombreux produits de beauté : crèmes démaquillantes, masques, crèmes, lotions, huile essentielle, savons etc...lait-savon-lotion-a-la-rose

La ROSE est devenue la "reine des fleurs" dans le monde occidental (la pivoine lui dispute ce titre en Chine)

La ROSE est présente dans presque tous les jardins et presque tous les bouquets.

 

Sur ce...excellente St VALENTIN !!

 

(produits vendus sur le site http://jardins-monasteres.com

                                                                   

savonnette forme coeur aloe vera parfum rose

 

 

 

         

 

                           

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Dans les Cuisines des Monastères
  • : Retrouver une cuisine simple avec des produits du jardin telle qu'on la concevait dans les monastères et les abbayes. Différents produits de notre alimentation sont dus, à l'origine, à des moines ou des moniales, nous les partagerons sur ce blog.
  • Contact

Profil

  • Martine Varlet
  • Dans les cuisines des monastères était une nécessité après la création du site 
http://jardins-monasteres.com
Une complémentarité pour expliquer la qualité des produits mis en vente
  • Dans les cuisines des monastères était une nécessité après la création du site http://jardins-monasteres.com Une complémentarité pour expliquer la qualité des produits mis en vente

Recherche

Archives

Recettes De Noël