750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 21:31

Les oeufs sont aussi un élément primordial dans l'alimentation des frères ou des religieuses.oeufs Ils servent à distinguer les jours de fêtes car alors, les moines en consomment matin et soir et les malades dont ils ont la charge en absorbent une double ration !

 

Le fromage est également important d'autant qu'il est admis dans un repas de carême à condition qu'il n'ait pas fait intervenir dans sa fabrication de présure animale.

 

Autre élément important de la cuisine monastique : les poissons.

On les mange pour le carême et les périodes de jeûne, périodes fort nombreuses puisque chaque semaine, les mercredi, vendredi et samedi étaient jeûnés dans le Haut Moyen-Age. Pourquoi le poisson est-il synonyme de pénitence ? Tout simplement à cause de la couleur de sa chair dont la blancheur ne peut exciter les sens contrairement à celle de la viande rouge ( ça tient à peu de chose !)

 

La viande est interdite car elle fait naître la luxure. Elle est cependant permise aux malades à cause de ses pouvoirs nutritifs. Avec le temps, la règle s'assouplit. Des plats de viande sont d'abord servis hors du réfectoire, dans le local de l'abbé où les moines finissent par aller se restaurer à tour de rôle.

 

Les volailles sont considérées comme animaux à chair maigre. On les mange les jours de fête et surtout à Noël. Le poulet est inconnu, la poularde, le chapon, la pintade sont à l'honneur tout comme le lapin ou le lièvre.

Le gibier n'est pas inconnu des frères, mais ils se limitent au gibier d'eau car il leur est interdit de chasser.

 

Quand au repas du soir, il était fait de pain et de vin ou de gâteaux. Sa frugalité fait qu'on le nomme une collation et ce terme dérive des textes de Cassien dont on faisait alors la lecture en fin de journée.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Dans les Cuisines des Monastères
  • : Retrouver une cuisine simple avec des produits du jardin telle qu'on la concevait dans les monastères et les abbayes. Différents produits de notre alimentation sont dus, à l'origine, à des moines ou des moniales, nous les partagerons sur ce blog.
  • Contact

Profil

  • Martine Varlet
  • Dans les cuisines des monastères était une nécessité après la création du site 
http://jardins-monasteres.com
Une complémentarité pour expliquer la qualité des produits mis en vente
  • Dans les cuisines des monastères était une nécessité après la création du site http://jardins-monasteres.com Une complémentarité pour expliquer la qualité des produits mis en vente

Recherche

Archives

Recettes De Noël