750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 17:28

Ne pas oublier la date du 26 mai, jour de la fête de nos mamans !

 

Il est bon de rappeler que Marie (mère de Jésus) est la Ste patronne de nos mères.

 

Marie était une petite fille juive, fille de saint Joachim et de sainte Annne.Marie-mere-de-Jesus.jpg

 

Sa naissance, célébrée par l'Église le 8 septembre, aurait eu lieu à Sepphoris ou à Nazareth.

La tradition penche plutôt pour Jérusalem, en un lieu proche de la piscine de Béthesda. Celle-ci est située près d'une porte que les musulmans appellent aujourd'hui encore Bah Sitti Maryam, la Porte de la Vierge Marie.

 

Elle aurait été une enfant pleine de promesses pour ses parents qui avaient attendu longtemps avant de pouvoir obtenir une descendance.

 

Le 21 novembre, l'Église commémore sa présentation au Temple, mais nul ne sait à quelle occasion exactement.

 

D'après des écrits apocryphes, elle demeura dans l'enceinte du Temple et fut élevée au milieu d'autres enfants juifs.

 

Pendant 30 ans, avant que ne débute le ministère public de Jésus, Marie vécut la vie de n'importe quelle femme juive du peuple. Certains se focalisent sur Notre-Dame glorifiée en tant que reine des Cieux mais oublient qu'elle mena la vie quotidienne d'une femme juive de l'époque.

 

Elle devint la femme de Joseph, la femme d'un ouvrier. Ses mains étaient abîmées par le travail, ses pieds nus étaient poussiéreux, non pas de poudre parfumée mais de la poussière cuisante des chemins de Nazareth qui conduisaient au puits, aux oliveraies, à la synagogue.

 

Voilà juste un petit rappel !

(Extrait du livre Les Saints Patrons protecteurs de Jean-Robert Maréchal)

 

Pour honorer votre maman, peut-être avez-vous l'intention de l'emmener "festoyer" ?

 

Savez-vous que le restaurant naît en même temps que les marchés et les foires, qui obligent marchands, paysans et artisans à quitter leur demeure plusieurs jours durant.

  restaurant-au-XVIIIeme.jpg

A Paris, vers 1760, c'est une institution pour ceux  qui ont besoin de rétablir, ou "restaurer", leur santé : on y sert une sorte de bouillon reconstituant que l'on peut consommer tout au long de la journée à une table individuelle.

 

Pendant la Terreur, les restaurants deviennent des lieux de rencontre pour les aristocrates justement parce qu'ils permettent une relative discrétion, mais, sous l'Empire, ils deviennent des lieux de pure dégustation gastronomique.

 

La Révolution française, d'abord politique, s'est doublée d'une révolution dans l'alimentation, qui fait prévaloir la simplicité dans la préparation de la nourriture.

 

Pour satisfaire et passer une excellente journée avec votre maman préférée, effectivement, pas besoin de trop en faire. Elle appréciera votre présence et votre gentillesse et n'échangerait, ce jour-là, sa place pour rien au monde.

 

Si vous avez des anecdotes sympathiques (ou pas !) à raconter, n'hésitez pas à nous en faire part sur ce blog....Il est là pour ça aussi !

 

Demain....je vous propose des recettes pour ce jour festif !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Dans les Cuisines des Monastères
  • : Retrouver une cuisine simple avec des produits du jardin telle qu'on la concevait dans les monastères et les abbayes. Différents produits de notre alimentation sont dus, à l'origine, à des moines ou des moniales, nous les partagerons sur ce blog.
  • Contact

Profil

  • Martine Varlet
  • Dans les cuisines des monastères était une nécessité après la création du site 
http://jardins-monasteres.com
Une complémentarité pour expliquer la qualité des produits mis en vente
  • Dans les cuisines des monastères était une nécessité après la création du site http://jardins-monasteres.com Une complémentarité pour expliquer la qualité des produits mis en vente

Recherche

Archives

Recettes De Noël